Flash spécial Covid19 – Nous allons bien

Bonjour à tous !

Comme vous êtes bien au chaud chez vous, vous devez être impatients de savoir ce que nous devenons et surtout impatients d’avoir autre chose à lire que les articles flippants sur le Corona virus.

Nous sommes un peu en retard sur le blog mais rassurez-vous les articles suivants vont bientôt arriver (on va avoir le temps de les finaliser).

Sinon, ce petit article pour vous donner de nos nouvelles : Nous sommes vivants ! et pour le moment pas de signe de maladie pour aucun de nous trois.

On se protège !

Nous sommes arrivés en Corse le lundi 9 mars, à Ajaccio, chez la sœur de Julian. Nous avons donc un toit, un lit et tout le confort nécessaire. Deux jours après notre arrivée, les écoles d’Ajaccio fermaient, puis celles des villages alentours. Nous avions prévu de rester une dizaine de jours, soit jusqu’à après-demain. Nous nous sommes posés la question de savoir si on se dépêchait de rentrer, mais en même temps la question principale est « où » ? car nous n’avons pas de domicile fixe, ça nous aurait obligé de squatter dans la famille.

Finalement le confinement en Corse au mois de mars n’est pas désagréable, nous sommes dans un petit village sur les hauteurs d’Ajaccio, Apolline s’éclate avec sa cousine Louisa, il fait beau et chaud, nous avons le temps de faire la toilette de nos vélos et équipement.

La toilette de Thulette
Il y a pire
Apolline a changé de véhicule mais gardé le même moteur

Nous venons d’écouter l’allocution de Manu qui nous dit de bien rester chez nous, donc comme nous sommes disciplinés et que nous ne voulons pas être traités de « sales vecteurs » à notre retour, nous restons en Corse.

En attendant, la chance aura continué jusqu’au bout à nous sourire ! Nous n’en revenons toujours pas que cet évènement arrive juste quelques jours après notre retour en France ! ça chamboule un peu nos plans pour la fin du voyage, mais nous sommes tellement contents d’avoir pu voyager onze mois sans encombres ! Nous pensons aux autres voyageurs qui doivent rentrer plus tôt que prévu ou qui commencent tout juste leur voyage, ou pire qui ne trouvent pas d’hébergement ou sont chassés comme des pestiférés (tiens, faudrait mettre à jour la langue française – coroniferés ), ils doivent être dégoûtés !

Nos copains allemands rencontrés en Turquie et partis pour un tour du monde à durée indéterminée sont bloqués en Azerbaïdjan où leur visa n’est que de deux semaines… ça pue le retour à la maison !

Plus largement, on réalise que ce petit virus aura un impact plus ou moins important sur tout le monde, c’est rigolo de voir la diversité des projets remis en question. Pour nous, les problèmes sont très mineurs, nous nous étions déjà adaptés à un rythme plus lent, où on prend le temps, où on passe du temps en famille, où on se satisfait de choses simples. Finalement on réalise que tout le monde va devoir vivre un peu comme nous, et ça nous fait tout drôle. Je m’explique : nous n’avons pas consommé pendant un an, pas de shopping, pas d’achats non nécessaires, nous avons vécu avec très peu, et rien ne nous a manqué. Je suis presque contente à l’idée que tout le monde va expérimenter la vie sans consommation à outrance, j’aimerais être une petite souris pour savoir quels projets vont murir dans la tête des gens, quelles prises de conscience vont émerger, quels liens vont se resserrer ou desserrer dans les familles, quelles découvertes sur ses proches vont avoir lieu du fait de vivre ensemble 24/24… ça c’est le côté positif des choses. On va aussi voir dans quelques mois s’il y a un pic de naissances ou de divorces… Bref, c’est un événement sans précédent, je suis impatiente de voir l’après-Corona, pleine d’espoir de voir changer des choses : relocaliser l’économie, mettre du budget dans la santé et dans l’adaptation au changement climatique, développer les circuits courts, passer au PQ lavable… etc


Voili voilou, j’avoue que nous n’avions pas envisagé la fin de notre voyage (en même temps qui aurait pu le prévoir ???) de cette manière, mais on est bien quand-même.

En Sardaigne il y a 15 jours, nous pensions à notre retour et à l’après-voyage, et la conclusion était « J’espère qu’on va mieux gérer l’après-voyage que Loana son après-LoftStory »
Les plans pour le retour c’était de venir voir tous les copains, rencontrer tous les bébés qui ont été fabriqués en notre absence, je ne sais pas si nous allons pouvoir venir vous faire un coucou, nous verrons au jour-le-jour !


Bizoux à tous ! Enfin… façon de parler

À venir : Naples et la Sardaigne, ne quittez pas ! En attendant Julian a mis à jour la carte, et c’est ici :

https://drive.google.com/open?id=13vrLbWSZQUdV5We4Dy6h4gN4sMbExAaJ&usp=sharing

1 réflexion sur « Flash spécial Covid19 – Nous allons bien »

  1. Ce retour en France tombe à point nommé, quelle chance d’avoir pu rejoindre la Corse. D’ailleurs ça a pas l’air trop mal votre logement… il reste de la place ??
    Je ne suis malheureusement pas aussi optimiste que vous sur la suite. Il me semble que nos concitoyens n’ont pas bien compris le sens de « attachez vous à l’essentiel »
    Je suis pour la décroissance économique mais là ça risque d’être un peu trop brutal
    Je n’ai pas de nouvel enfant à vous présenter mais je serai quand même ravie de vous revoir !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close